Appel à communication/Call for proposals — JE "Des territoires de la mode ? France du Nord, Belgique, Sud de l’Angleterre, XVe-XXe s"

Appel à projets

dans le cadre du projet ISite 3i Cross-border Collaborations

Appel à communication pour les JE des 17 et 18 mars 2022 sur Des territoires de la mode ? France du Nord, Belgique, Sud de l’Angleterre, XVe-XXe s


Pendant des siècles, les territoires bordant le Pas de Calais ont été l’un des hauts lieux de la production textile européenne. Du XIIe siècle au moins jusqu’à la désindustrialisation du second XXe siècle, les campagnes et les villes de la France du Nord et de la Belgique actuelles ont vécu au rythme des travaux de filature et de tissage, en liaison étroite avec leurs partenaires commerciaux d’Outre-Manche. Cette très longue histoire a forgé une image durable, celle d’un espace hérissé des usines de l’ère industrielle – à l’instar de Roubaix, « la ville aux mille cheminées ». A l’exception peut-être des fastes de la cour bourguignonne du XVe siècle et de la place anversoise depuis qu’elle a su exploiter la notoriété des « Six d’Anvers », à la fin des années 1980, il ne viendrait guère à l’esprit de la plupart des Européens d’associer ces territoires au terme plus « glamour » et plus scintillant de « mode ». La séduction internationale exercée par de brillantes voisines, Paris et Londres, les a laissées dans l’ombre (Steele ; Breward et Gilbert ; Menkes ; Martinez). Ces territoires du textile n’ont-ils pourtant pas été aussi, par nature, des territoires de la mode ?

For centuries, the territories bordering the Pas de Calais have been one of the high places of European textile production. From at least the 12th century until the deindustrialization in the second half of the 20th century, the countryside and towns of Northern France and Belgium lived to the rhythm of spinning and weaving, in close liaison with their commercial partners across the Channel. This very long history has forged a lasting image, that of an area bustling with the factories of the industrial era—like Roubaix, "the city of a thousand chimneys". It would hardly occur to most to associate these territories with the more glamorous and glittering term “fashion,” with the possible exception of the splendor of the 15th century Burgundian court, and of Antwerp since it exploited the fame of the "Antwerp Six" in the late 1980s. The international seduction exerted by brilliant neighbors, Paris and London, has left these other territories in the shade (Steele; Breward and Gilbert; Menkes; Martinez). But weren't these textile territories also, by nature, fashion territories?

=> pour en savoir plus/for more information

 Contacts : Marjorie Meiss, Maude Bass-krueger, Karen Van Godtsenhoven

Résumé date limite/Abstract deadline (250 mots + bibliographie auteur) :  5/11/2021, 20h.