Journée des jeunes chercheurs "Les matérialités des patrimoines militaires et leur étude : méthodes et outils"

Journée d'études

organisé dans le cadre du GIS "Patrimoines militaires"

Journée d’études doctorale du groupe d’intérêt scientifique Patrimoines militaires : Architectures, aménagements, techniques et sociétés
Sous la direction scientifique d’Alban Gottfrois (doctorant, Université de Caen, CRAHAM/UMR6273 CNRS) et d’Éloi Vincendet (doctorant, Université de Lille, IRHiS/UMR8529 CNRS)
En partenariat avec le Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales (Université de Caen) – UMR 673 – CNRS et équipe d’accueil Histara (EPHE-PSL) – EA 734.

4 juin 2021, 9h30-17h
auditorium du château de Caen

Inscription obligatoire : fiche d'inscription

=> Programme

Argumentaire
        Les travaux sur les patrimoines militaires, ou plus largement sur l’histoire martiale, qu’ils soient abordés sous l’angle de l’archéologie, de l’histoire des textes, de l’histoire de l’art et de l’architecture, impliquent nécessairement une dimension matérielle : étude archéologique d’un édifice, analyse spatiale d’un site ou d’un ensemble de sites, étude de mobilier, étude de sources iconographiques, compréhension de l’utilisation et de l’appropriation des espaces, des techniques, usages ou encore des méthodes de fabrication. Ces recherches s’appuient sur l’utilisation d’outils (système d’information géographique, base de données, photogrammétrie, laserométrie…) et de méthodes (archéologie du bâti, typo-chronologie, comparaisons systématiques…) qui varient en fonction des questionnements soulevés.
        Les doctorants et doctorantes du GIS Patrimoines militaires travaillent sur des sujets de recherche variés, tant dans les thèmes abordés que les sources utilisées, les périodes concernées (caserne, citadelle, château, plan, objet militaire…), mais ceux-ci comprennent tous un ou plusieurs aspect(s) matériel(s) plus ou moins prononcé(s). La diversité de ces sujets implique une variété de techniques, d’outils et de méthodes mis en œuvre pour collecter, inventorier, traiter et interpréter des sources liées à la culture matérielle militaire. Il s’agira de s’interroger sur les différentes façons dont l’objet matériel, compris ici de manière large et variée, est susceptible d’alimenter des perspectives de recherche sur les patrimoines militaires.