Appels à communication

Avant le 15 janvier 2019

Journée d’étude des jeunes chercheurs

Circulations impériales

28 mars 2019
Salle de séminaire de l’IRHiS (salle A1.152)
Université de Lille, site du Pont-de-Bois

Les constructions impériales accompagnent les sociétés humaines depuis l’Antiquité.
Aujourd’hui ces empires n’en finissent pas d’intéresser les sciences humaines, qu’ils soient formels
ou informels. En effet, dans un monde globalisé et inégal, la question des origines de la
mondialisation et du rôle des empires dans l’essor des circulations au niveau mondial ne cesse de se
poser…

=> pour en savoir plus, lire l'appel à communication

 

Avant le 25 février 2019

Journée des doctorants

Médias, propagande et décolonisations africaines (1946-1975)

Journée d’études
Jeudi 25 avril 2019
Salle de séminaire de l’IRHiS (salle A1.152)
Université de Lille, site du Pont-de-Bois

Cette journée d’étude, qui se déroulera au laboratoire IRHIS–UMR 8529 (Univ. Lille,
CNRS), ouverte à la participation de tous chercheurs, notamment étrangers, jeunes
chercheurs et doctorants, examinera les questions soulevées par le rôle des médias dans les
décolonisations des pays africains…

=> pour en savoir plus, lire l'Appel à communication

 

Appels à candidatures

Conditions de déroulement du doctorat 

      Le doctorat sera financé pour moitié par la Région Hauts-de-France et pour moitié par l’Université de Lille pour une période de 3 ans (septembre 2020 – septembre 2023). Le doctorant s’inscrira auprès de l’Institut de recherches historiques du Septentrion (UMR 8529 [Univ. Lille, CNRS]) et de l’École doctorale SHS des Hauts-de-France.

         Les candidatures feront l’objet d’une audition à l’École doctorale SHS le 8 juin 2020.

 

 

Candidatures 

 Les deux formulaires, dûment complétés, sont à renvoyer pour le 19 mai 2020 dernier délai à : charles.meriaux[at]univ-lillefr et christine.aubry[at]univ-lillefr (et, en copie, le responsable du sujet proposé).

 

=> 20-21-Dossier candidature Contrat doctoral ED SHS

=> Dossier candidat ED

 

Sujets proposés

 

1. La propagande de guerre au-delà des frontières. Les activités des services de propagande allemande dans la Belgique et le Nord de la France occupés (1940-1944)

 

En mai-juin 1940, les Allemands imposent à la Belgique et au Nord de la France une seule et même administration basée à Bruxelles (Militärbefehlshaber in Belgien und Nordfrankreich). C’est l’administration militaire qui est en réalité en charge de ces territoires occupés (Militärverwaltung) jusqu’en juillet 1944, sous la direction de Eggert Reeder : elle mit en place les services de propagande (Propaganda-Abteilung Belgien ou PAB), dont la direction est à Bruxelles mais qui comprend des antennes locales (Anvers, Charleroi, Gand, Liège, Lille). Les activités du PAB sont en contact avec le ministère des Affaires étrangères du IIIe Reich, la SS et surtout le ministère de la propagande dirigé par Goebbels dont l’influence est considérable. Le PAB, sous autorité militaire, est composé principalement de civils, les Sonderführer, recrutés dans le ministère de propagande ou le NSDAP selon leurs compétences professionnelles. Les services du PAB sont organisés en 7 sections : propagande politique, film, culture, presse, radio, activités littéraires et folklore.

La thèse comprend plusieurs objectifs :
* l’analyse institutionnelle et organisationnelle du PAB ;
* l’analyse prosopographique des membres du PAB ;
* l’analyse des activités et de leur adaptation aux différents publics des territoires occupés, notamment sur un plan linguistique ;
* l’analyse de l’impact de ces activités (études de cas) sur les populations, notamment vis-à-vis des activités de la Résistance.

Le candidat attestera un bon niveau de maîtrise de l’allemand et du néerlandais.

 

Contact : stephane.michonneau[at]univ-lillefr
-------------------------- 

2. La caserne dans la ville, aspects sociaux et spatiaux (France du Nord – Picardie, de la fin du XVIIe siècle à 1872)


Contact : catherine.denys[at]univ-lillefr

-------------------------- 

3. Compter les manifestants, histoire d’un combat des chiffres (1918-1968)

 

Contact : matthieu.deoliveira[at]univ-lillefr

-------------------------- 

4. L’institut Pasteur de Lille : politiques et économies de la science aux origines de la biomédecine (1894-1939)

Contact : gabriel.galvez-behar[at]univ-lillefr

Avant le 30 mars 2019

Appel à résidence de jeunes chercheurs dans les musées de France (l’une des retombées de la mission Musées du XXIe siècle)

=> Pour en savoir plus

Contact : Pascale Samuel, Conservatrice du patrimoine, Service des musées de France, Direction générale des patrimoines, 6, rue des Pyramides, 75041 Paris Cedex 01 (+33 (0)1 40 15 35 15

Avant le 30 avril 2019, 15h (heure de Paris), selon les modalités propres à chaque EFE.

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (MESRI) flèche chaque année cinq contrats doctoraux en partenariat entre une École Doctorale et l'une des cinq Écoles françaises à l'étranger (EFE) : École française d'Athènes, École française de Rome, Institut français d' Archéologie orientale du Caire, École française d'Extrême-Orient, Casa de Velazquez (École des hautes études hispaniques et ibériques).
Les dossiers de candidatures devront parvenir directement à celle des EFE concernée, sous forme d'un document au format pdf comprenant : 

  • un projet de thèse de cinq pages au maximum
  • le CV du candidat pressenti pour entreprendre cette recherche
  • une lettre de présentation du ou des directeur(s) de thèse pressenti(s)
  • l'avis du directeur de l'École doctorale

Les détails et procédures de dépôt des candidatures peuvent être consultés sur les sites respectifs :

Les résultats seront transmis au cours du mois de juin, avant la réunion des conseils des Écoles doctorales pour l'attribution des contrats ministériels.

Veuillez noter que cette allocation vient s'ajouter au contingent dont dispose chaque École Doctorale : elle constitue donc à la fois un renforcement de l'aide aux jeunes chercheurs, un soutien à la recherche française à l'étranger et un renforcement des partenariats entre les universités françaises et les EFE. Par ailleurs, l'obtention de l'allocation n'implique pas nécessairement une résidence dans le pays hôte de l'EFE.

Appel à projet sur le thème de l'Italie pour le prochain Rendez-vous de l'histoire.

Clarisse Evrard, doctorante en histoire de l'art moderne, souhaiterait savoir si certains seraient intéressés pour répondre à cet appel et constituer un projet pour le labo (clarisse.evrard[chez]wanadoo[point]fr).

=> Appel

Allocations

2e phase de l'appel à projets "allocations de recherche 2019" Conseil régional

Le Conseil Régional a fait connaitre la liste des sujets retenus pour la 2e phase du recrutement des bénéficiaires d'une allocation de recherche qu'il finance pour 2019.

Sur la base des sujets pré-selectionnés (liste), les étudiants candidats déposent le dossier au laboratoire (dossier complet avec les pièces demandées et le projet de recherche).

Calendrier :

  • Date limite de remise du dossier à l’école doctorale : le 29 mai (envoyer uniquement en version électronique à sabrina.abed@univ-lille.fr)
  • Audition des candidats : le 11 juin (le jour du Conseil de l'ED).

L'appel se veut international.

Rappel des pré-requis pour proposer une candidature

  • être titulaire d'un master 2 avec mention TB à orientation recherche (ou en cours) dans un domaine compatible avec le sujet choisi.

Avant le vendredi 22 mars 2019.

Le ministère des armées lance en ce début d’année la campagne d’appel à candidature pour les allocations de recherche en histoire militaire pour 2019.

L’information publiée sur le site pourrait faire l’objet d’un relais  sur votre site internet, liste de diffusion, contacts, etc...si vous en jugez la pertinence.  

Pour ce faire, nous vous transmettons ci-dessous l’annonce qui a été rédigée annonçant le lancement de la campagne d’appel à candidatures au titre de l’année 2019.

Allocations de thèse en histoire proposées par le ministère des armées pour l'année 2019.

Le ministère des armées attribue au titre de l’année 2019, dix allocations de thèse en histoire militaire. Le montant de l’allocation est de 10 000 euros. 

Ces allocations sont ouvertes à tout candidat inscrit en thèse au moment du dépôt de dossier de candidature, à l'exception des doctorants bénéficiant d'un contrat doctoral.

Peut faire acte de candidature : 

- Tout doctorant, sans distinction de nationalité, inscrit dans une université française et rattaché à un laboratoire français.

- Tout doctorant de nationalité française inscrit dans une université étrangère. 

Les dossiers de candidature sont soumis au Conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD) qui décide de l’attribution de ces allocations.

L’allocation est attribuée pour une durée d’un an. Elle peut être renouvelée deux fois, sur demande explicite du candidat. Le renouvellement n’étant pas automatique, le candidat doit établir chaque année un nouveau dossier de candidature comprenant un état des travaux effectués depuis sa précédente demande ; ce dossier est soumis une nouvelle fois au CSRHD qui appréciera l’évolution du travail du candidat.

Après acceptation par le CSRHD, une convention d’allocation de thèse est adressée par le ministère des armées à chaque bénéficiaire de l’allocation.  

=> Pour plus d’informations