Institut de Recherches Historiques du Septentrion

Les financements

Contact IRHiS : Corinne Hélin

Les contrats

Le décret du 29 août 2016 donne la possibilité aux universités de salarier des doctorants à travers un contrat dénommé « contrat doctoral ».

Les doctorants bénéficiant d'un contrat doctoral sont recrutés pour une période de trois ans, suite à l'examen et à la sélection des candidats par l'école doctorale, après avis du directeur de thèse et du directeur du laboratoire de rattachement. Il est toutefois mis fin de plein droit au contrat doctoral si l'inscription en thèse n'est pas renouvelée.

=> pour en savoir plus

La Région Hauts-de-France a mis en place un dispositif d’allocations de recherche pour accompagner le développement de la recherche. Ce dispositif permet à des laboratoires de travailler sur des sujets d’intérêt régional et à de jeunes chercheurs préparant une thèse de se consacrer à leur recherche en bénéficiant d’un salaire. La thèse doit être réalisée dans un laboratoire de recherche, ou le cas échéant, dans une entreprise de la région Hauts-de-France, avec un laboratoire de rattachement situé en Hauts-de-France.

Le dispositif s’organise sous forme d’un appel à projets à destination de l’ensemble des établissements d’inscription et organismes nationaux de recherche présents en région. Il comporte deux phases :

  • une phase de sélection des projets de thèses qui s’adresse aux établissements d’inscription, et aux organismes de recherche (janvier/février),
  • une phase de sélection des candidats par l’École doctorale (mai/juin).

Soutenir des actions de coopération internationale dans le domaine universitaire et scientifique, des contrats doctoraux attribués par le MESRI au titre du partenariat avec l’Institut des Amériques.

Ces contrats doctoraux « fléchés » Institut des Amériques sont destinés à développer et dynamiser, au sein des 12 pôles internationaux de l’IdA, la coopération scientifique entre les universités françaises et américaines ainsi qu’à valoriser la recherche américaniste française dans les Amériques.

Dans ce cadre, l'Institut des Amériques a lancé à l’automne 2018 un appel à candidatures pour les quatre contrats doctoraux qui seront attribués pour la période universitaire 2019-2022 :   

1) Pôle États-Unis (L'IdA est en voie de relocalisation de son pôle Sud des États-Unis. Des négociations sont en cours avec l'Université duTexas à Austin et l'Université de Tucson en Arizona. Le doctorant ou la doctorante sera probablement affecté dans l'une de ces universités).

2) Pôle Californie (University of California, Los Angeles-UCLA) Los Angeles, USA

3) Pôle Caraïbe (FUNGLODE)  Saint-Domingue, République dominicaine

4) Pôle Cône Sud (Centre franco-argentin des Hautes études)  Buenos Aires, Argentine  

Consulter la présentation des pôles internationaux

CIFRE (Convention Industrielle de formation à la recherche ) et Sciences Humaines et Sociales : Les écoles doctorales SESAMSHS et SJPG avec le soutien de la MESHS et l’Université de Lille vous invitent à participer à une réunion d’informations et d’échanges sur les conventions CIFRE ; dans une approche dédiée au SHS.

  •  jeudi 23 mai 2019, 17H30-19H30, salle Baïetto, Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société, 2 rue des canonniers, Lille.
    =>Philippe Gautier, responsable Cifre de l’Association nationale de la recherche technique (ANRT) présentera le dispositif suivi d'un temps d’échanges et de partage d’expériences.
    Il s’agit de réunir des étudiants de master, les directeurs de thèses et des structures de recherches en SHS ainsi que des représentants du monde économique également conviés à cette rencontre par l’intermédiaire du « Club Gagnant », qui relayera l’information auprès de son réseau d’entreprises.

Les contrats doctoraux en partenariat avec le réseau des 5 Écoles françaises à l’Étranger (EfR, EfA, Casa Velasquez…)

Appel à candidatures pour des contrats doctoraux IDA 2020. Si vous connaissez des étudiants intéressés par cet appel, pourriez-vous les en informer ?

 

Afin de soutenir des actions de coopération internationale dans le domaine universitaire et scientifique, chaque année des contrats doctoraux sont attribués par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (M.E.S.R.I) au titre du partenariat avec l’Institut des Amériques (IdA).

Ces contrats doctoraux « fléchés » Institut des Amériques sont destinés à développer et dynamiser, au sein des 12 pôles internationaux de l’IdA, la coopération scientifique entre les universités françaises et américaines ainsi qu’à valoriser la recherche américaniste française dans les Amériques.

Dans ce cadre, l'Institut des Amériques lance un appel à candidatures pour les cinq contrats doctoraux qui seront attribués pour la période universitaire 2020-2023 : 

1) Pôle Canada (Université de Montréal)
Montréal, Canada

2) Pôle Mexique (Centre d'études mexicaines et centraméricaines, CEMCA)
Mexico DF, Mexique

3) Pôle Amérique centrale (Université du Costa Rica)
San José, Costa Rica

4) Pôle andin Lima (Institut français d'études andines, IFEA)
Lima, Pérou

5) Pôle Caraïbe (FUNGLODE)
Saint-Domingue, République dominicaine

CALENDRIER:

  • Date limite de candidature : 02 mars 2020
  • Résultats de la présélection : mai 2020
  • Auditions à Paris : mai 2020
  • Résultats de la sélection finale : juin 2020
  • Formation des lauréats à Paris : juin 2020
  • Prise de fonction dans les pôles internationaux : août/septembre 2020

 

Les dossiers de candidatures devront être envoyés par courrier électronique au plus tard le 02 mars 2020 18h à l'adresse suivante : contratsdoctoraux@institutdesameriques.fr.

Allocations de thèse en histoire du ministère des Armées
jusqu'au 20 mars 2020

Le ministère des Armées attribue au titre de l’année 2020 jusqu’à dix allocations de thèse en histoire militaire. Le montant de l’allocation est de 10 000 €.

Ces allocations sont ouvertes à tout candidat inscrit en thèse au moment du dépôt de dossier de candidature, à l'exception des doctorants bénéficiant d'un contrat doctoral.

Peut faire acte de candidature :

 - Tout doctorant, sans distinction de nationalité, inscrit dans une université française et rattaché à un laboratoire français.

 - Tout doctorant de nationalité française inscrit dans une université étrangère.

Les dossiers de candidature sont soumis au Conseil scientifique de la recherche historique de la défense (CSRHD) qui décide de l’attribution de ces allocations.

L’allocation est attribuée pour une durée d’un an. Elle peut être renouvelée deux fois, sur demande explicite du candidat. Le renouvellement n’étant pas automatique, le candidat doit établir chaque année un nouveau dossier de candidature comprenant un état des travaux effectués depuis sa précédente demande ; ce dossier est soumis une nouvelle fois au CSRHD qui appréciera l’évolution du travail du candidat.

Après acceptation par le CSRHD, une convention d’allocation de thèse est adressée par le ministère des Armées à chaque bénéficiaire de l’allocation.

=> Télécharger le dossier

Prochainement

Le 25 mars 2020, le ministère des Armées lance sa première campagne annuelle de candidature pour l’attribution d’allocations doctorales visant au financement par le ministère des Armées, de trois contrats doctoraux en histoire militaire et de la défense gérés, pour une durée de trois ans (2020-2022) par des universités pour un salaire mensuel net de 1 550 € environ.

Aide à la mobilité (ED et IRHiS)

La demande, qu’elle soit pour un déplacement en France ou à l’Étranger, doit être déposée, impérativement, à Martine DUHAMEL, gestionnaire financière et comptable de l'IRHiS, qui se chargera de la transmettre à l’École Doctorale pour les aides à l'étranger :

  • Pour les mobilités prévues entre janvier et juillet : dépôt des dossiers du 15 octobre au 30 novembre de l’année N-1.
  • Pour les mobilités prévues d’août à décembre : dépôt des dossiers du 1er juin au 30 juin de l’année N.

Le laboratoire IRHiS accorde, pour l'année civile, une somme de 800 € (déplacement France/Étranger) à chaque doctorant.

ATTENTION : voir nouvelles règles de l'ED pour les déplacements à l'étranger

En France

En vertu de la délibération du conseil d’administration de l’Université Lille 3 réuni le 1er février 2013, les laboratoires peuvent participer après avis du directeur de laboratoire, aux dépenses liées aux déplacements nationaux à visée scientifique des doctorants.

Seul le Laboratoire assure, et après examen des dossiers, l’aide à mobilité aux étudiants.

Les aides ponctuelles de l'ED

l’école doctorale peut aider les doctorants pour des missions ponctuelles en partenariat avec les laboratoires.

Rappel des principes qui régissent les soutiens financiers de l'ED depuis le 1er janvier 2009 pour les aides à la mobilité :

  • seuls sont soutenus les projets internationaux programmés pendant les 4 premières années de thèse.
  • l'ED aide tous les doctorants du site régional, quel que soit leur établissement, sous réserve de l'implication financière de leur université.
  • Pour faire une demande, le formulaire pour 2019-2020

Pour toute question concernant les aides ponctuelles de l'ED, contactez : Carole Calandre

Pour les aides à la mobilité nationale, contactez votre laboratoire, il est lui seul compétent.

ATTENTION

  • L'aide ponctuelle à la mobilité ne sera attribuée qu'une seule fois durant l'année civile.
  • Les dossiers peuvent être déposés tout au long de l'année.
  • Le montant maximum de l'aide à la mobilité en 2020 sera de 400€
 

FORMULAIRES

Transmettre le dossier avec un budget prévisionnel appuyé sur des devis de transport et de logement joints au dossier.Les dossiers déposés sont traités par date de départ, le premier versement est effectué environ 1 mois avant cette date.

Deux formulaires :

  • pour un déplacement à l'étranger : impératif de remplir les deux formulaires -> IRHiS et -> ED
  • pour un déplacement en France : uniquement celui de l'IRHiS


Tous les documents (1 et 2) doivent passer par le Laboratoire de Recherche qui se chargera de leur examen et de leur transmission dans le premier cas à l'École Doctorale.

Toutes les pages des documents doivent être signés.

La demande, une fois acceptée par le laboratoire et/ou l’ED, doit être confirmée par le doctorant au moins 2 mois avant la date de départ pour la mission, pour établissement des divers documents comptables nécessaires au virement de la somme.

Après la mission, le doctorant s’engage à adresser à les justificatifs ainsi qu’un compte rendu scientifique au laboratoire.

Bourses — Prix

Pour la onzième année consécutive, l’Institut national d’histoire de l’art et la Fondation Marc de Montalembert se sont associés pour l’attribution du Prix Marc de Montalembert d’un montant de 9000 euros. Ce prix soutient l’achèvement d’un travail de recherche qui promet un apport original à la connaissance des arts et de la culture du monde méditerranéen. La Fondation Marc de Montalembert offre en outre au lauréat la possibilité de séjourner à son siège à Rhodes, en Grèce.

Le prix est ouvert à toute personne de nationalité d'un pays riverain de la Méditerranée, âgée de moins de 35 ans au 30 novembre 2019 et titulaire d'un doctorat.

Le dossier doit comprendre : un curriculum vitae, une lettre de motivation en français, le projet rédigé en français ou en anglais, l’identification du lien avec un domaine de recherche de l’INHA, le calendrier de travail et le budget prévisionnel (les frais de recherche et de subsistance sont admissibles mais non les frais de publication), le résultat attendu, et éventuellement une ou deux lettres de recommandation.
Tout dossier incomplet sera écarté. Seules les candidatures soumises en ligne seront prises en compte.

Pour plus d'informations, contactez le secrétariat du Département des études et de la recherche de l'INHA au 01 47 03 85 81 ou à l'adresse der-dir @ inha.fr


Modalités de candidature :

  • Date limite de dépôt des candidatures le 30 novembre 2019, en ligne sur le site de l’INHA ICI
  • Annonce du Prix : seconde quinzaine de janvier 2020
  • Cérémonie de remise du prix : mercredi 18 mars 2020 à 11h00 à l’INHA

Constitution du dossier :

(Fichiers PDF à déposer sur la plateforme de candidature ICI)

En savoir plus sur le Prix Marc de Montalembert 2020

En savoir plus sur la Fondation Marc de Montalembert

  1. Mobilité de la recherche en France - historiens de l'art - année 2020 -> Échéance 16 février 2020
    => Appel à candidature
  2. Autres bourses et prix => voir la liste
  • L’Institut des hautes études de défense nationale soutient la recherche en sciences sociales et humaines dans les domaines de la défense, de la sécurité, des relations internationales, de la politique étrangère, de l’armement et l'économie de défense par le biais de deux volets.

    => L’aide financière pour les doctorants effectuant des travaux de recherche sur le terrain.

    => Les prix scientifiques de l’IHEDN récompensent des thèses de doctorat et mémoires de master 2 recherche.

    Pour information, le premier prix de thèse a reçu la somme de 6000 euros et le premier prix de mémoire 1500 euros au titre de l'année 2017-2018.

Programme Ulysses

Dans le cadre de sa mission d'encouragement à la recherche, la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) propose :

  • deux prix du meilleur mémoire de recherche réalisé en master 2 (7.000 € et 5.000 €), soutenus au titre de l'année 2018-2019
  • une convention industrielle de formation par la recherche (Cifre), à savoir un contrat à durée déterminée de trois ans, adossé à la Cifre (salaire brut annuel 25.000 € pendant trois ans), pour des étudiant-e-s s'inscrivant en première année de thèse pour l'année à venir.

L’activité de recherche est entièrement consacrée à la réalisation de la thèse, avec un temps de présence à la Cnaf d’une journée par semaine en moyenne. La Cnaf n’attend pas des projets de thèse appliqués ou opérationnels.

Ces mémoires ou projets de thèse doivent relever des sciences humaines et sociales, de l’économie, de la gestion ou du droit.

Les candidatures doivent être déposées avant le 9 septembre prochain.
Le jury de sélection se tiendra le 13 novembre 2019.

=> Toutes les informations

Ouverture des candidatures pour le Prix Lambert 2020 de la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français.

Le « Prix Lambert » est une distinction scientifique qui récompense de jeunes docteurs en histoire de l’art et les aide à publier leurs travaux.

Le comité scientifique du Prix, présidé par M. Alain Mérot, professeur émérite à la Sorbonne, se réunira au printemps prochain pour choisir le lauréat du prix parmi les jeunes docteurs qui auront fait acte de candidature.
 
À ce lien : la lettre officielle de lancement du Prix 2020, une présentation générale et les modalités de candidature

Appel à candidatures

I.H.R.I.C. Institut d’Histoire des Relations Internationales Contemporaines

Date limite d'envoi : 31 mars 2020

Chaque année, depuis 1996, l’IHRIC, actuellement présidé par Antoine Marès, récompense les meilleures recherches en histoire des relations internationales en offrant deux prix Jean-Baptiste Duroselle : l’un à l’auteur de la meilleure thèse, l’autre à l’auteur du meilleur mémoire de Master. Depuis 2018, la direction des Archives diplomatiques du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères s’associe à l’IHRIC.

Les candidats aux prix Jean-Baptiste Duroselle 2020 devront adresser leur dossier, sous format dématérialisé et imprimé, le 31 mars 2020 au plus tard à Antoine Marès ou à Laurence Badel, Centre d’Histoire de l’Europe centrale contemporaine, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, 1, rue Victor Cousin, 75005 PARIS (entrée actuelle au 14, rue Cujas), ou le déposer à M. Stéphane Guillerez, secretariat.ipr[chez]univ-paris1[point]fr, 01 40 46 37 90), en salle F 603. Le jury se réunit à la mi-juin pour choisir les lauréats.

Prix Jean-Baptiste Duroselle (thèse)

Conditions : avoir traité un sujet d’histoire des relations internationales, avoir obtenu la mention « Très honorable avec les félicitations du jury » (ou à défaut un excellent rapport de thèse) et avoir soutenu pendant l’année 2019 ou au tout début 2020 (date limite de soutenance : le 31 janvier 2020)

Envoyer

·       un exemplaire de la thèse

·       un exemplaire du rapport de soutenance (indiquant la mention)

·       un résumé de la thèse

·       un bref CV

·       et ces mêmes documents sous forme informatique en PDF aux deux soussignés

Prix Jean-Baptiste Duroselle (mémoire de Master)

Conditions : avoir traité un sujet d’histoire des relations internationales, avoir obtenu la mention « Très Bien » et avoir soutenu en 2020.

Envoyer

·       un exemplaire du mémoire de Master

·       une attestation du diplôme de Master indiquant la mention Très Bien

·       un bref CV

·       et ces mêmes documents sous forme informatique en PDF aux deux soussignés

Le Comité d’histoire de la sécurité sociale décerne chaque année des prix à des thèses et à des mémoires de master qui traitent de l’histoire de la protection sociale.

=> Lettre de la présidente du CHSS
=> Règlement du concours pour 2020

Autres aides à mobilités

Le DAI-Département des Actions Internationales du Collège doctoral Lille Nord de France a pour mission de mutualiser les actions internationales des 6 écoles doctorales de la région Nord–Pas-de-Calais  avec pour objectifs de conforter la formation des docteurs, leur promotion et leur mobilité internationale et de développer l’attractivité internationale des écoles doctorales.

Il peut prendre en charge une partie des dépenses de certains doctorants partant à l’étranger dans le cadre de leurs recherches.

  • 21e AAP Département des actions internationales du collègue doctoral Lille Nord de France
    => jusqu'au 30 janvier 2019 16h
    –> pour en savoir plus

Sur le site des Relations Internationales de l'ULille, retrouvez

  1. Formulaire de candidature pour les étudiants – niveau DUT/MASTER 2/Ingénieur 

  2. Formulaire de candidature pour les étudiants - niveau Doctorat 

  3. Tableau de classement par composante/laboratoire. Ce tableau peut être signé soit par le/la Responsable RI, le/la Directeur/trice de Composante-Faculté, le/la Directeur/trice de l'Unité de recherche ou le Directeur/trice de l'ED.


Date limite de soumission :
24 mai 2019, 17h  

Pour toute question sur ce programme, merci d'adresser vos messages à moblilex[chez]univ-lille[point]fr

Une Commission se réunira durant la première quinzaine de décembre pour décider de l'attribution des aides à la mobilité en fonction du budget disponible et de votre tableau de classement.

IMPORTANT: Les dossiers déposés en juin et pour lesquels la décision d'attribution a été reportée à la Commission de décembre 2018 seront automatiquement étudiés sauf avis contraire de votre part (projet annulé ou retardé).

Le programme régional Hauts-de-France - Fullbright propose des bourses pour des séjours de recherche doctorale aux États-Unis. Les dossiers de candidatures sont à remplir en ligne sur le site de la Commission franco-américaine : https://fulbright-france.org/fr/bourses-fulbright-partenaires/programmes/doctorants pour le 1er février 2020 inclus.

Pour plus de renseignements : https://fulbright-france.org

L'université de Lille propose à ses étudiants (de la deuxième année de licence au doctorat) la possibilité d'obtenir le label internationale.

Ce label est destiné à valoriser les compétences linguistiques, l'ouverture interculturelle et la mobilité internationale.

=> plaquette

Dans le cadre de votre mobilité, plusieurs aides financières sont possibles.

Cela va dépendre de votre destination, de votre profil, de la durée de la mobilité parmi d'autres critères.

Veuillez consulter la liste pour plus d'informations.

 

 

  • L’Ambassade de France au Canada lance cette année la 2e édition de son programme « Mobilité des chercheurs France-Canada ». Ce programme est destiné aux chercheurs français et canadiens (hors province du Québec qui dispose de ses propres programmes), qui souhaitent effectuer un court séjour auprès de leur homologue, soit en France soit au Canada.
    L’appel à candidatures est ouvert à tous les domaines de recherche, ainsi qu’à tous les chercheurs rattachés à un laboratoire, une université ou un centre de recherche canadien ou français. Les lauréats se voient offrir un vol transatlantique ainsi qu’un soutien financier pour un court séjour sur place.
    => Formulaire de candidature et les instructions sur le site France Canada
  • Aide à la mobilité

  • Offres de bourse de mobilité

MESHS dont une des missions de la MESHS est de travailler avec l’École doctorale.

  • plateforme d’internationalisation : fund-it
  • son blog
    concerne des mobilités entrante et sortante, informations sur les appels à projets français, européens et internationaux, possibilité d’obtenir des missions.
    Cette plateforme concerne principalement les docteurs et post-doct, mais elle peut aussi concerner les doctorants.
    La MESHS lance des appels des appels à mobilité sortante pour les doctorants.
  • Bourses de mobilité du DAAD pour un séjour d'études ou de recherche en Allemagne

    Le DAAD France soutient près de 200 étudiants, jeunes chercheurs et chercheurs confirmés français par an, dans le cadre d’un séjour d’études ou de recherche en Allemagne. Vous trouverez toutes les conditions et informations nécessaires (e.a. FAQ) dans les différents appels à candidatures sur notre site Internet. Afin d’aider les candidats dans la procédure de candidature en ligne, un guide de candidature y est également disponible.
    Important : Des connaissances d’allemand ne sont pas nécessaires si votre langue de travail sur place est l’anglais.

    - Bourse d’études de longue durée (31 janvier) : Cette bourse s’adresse aux étudiants de très bon niveau, titulaires d’une licence, d’un master ou d’un diplôme de fin d’études d’une grande école et permet de poursuivre des études en Allemagne.

    - Bourse de recherche d’une année pour doctorants (31 janvier) : Cette bourse est destinée aux doctorants souhaitant effectuer un séjour de recherche de 7 à 10 mois en Allemagne dans un établissement d’enseignement supérieur ou un institut de recherche extra-universitaire public ou reconnu par l’État allemand.

    - Bourse de recherche dans le cadre d'une cotutelle de thèse pour doctorants (31 janvier) : Cette bourse est destinée aux doctorants en cotutelle souhaitant effectuer un ou plusieurs séjours de recherche en Allemagne, échelonnés sur trois années consécutives, dans un établissement d’enseignement supérieur ou un institut de recherche extra-universitaire public ou reconnu par l’État allemand.

    - Bourse de recherche de courte durée pour doctorants et post-doctorants (15 février) : Cette bourse est destinée aux doctorants et aux post-doctorants souhaitant effectuer un séjour de recherche de 1 à 6 mois en Allemagne dans un établissement d’enseignement supérieur ou un institut de recherche extra-universitaire public ou reconnu par l’État allemand.

    - Réinvitation d’anciens boursiers (15 février) : Cette bourse est destinée aux anciens boursiers du DAAD ayant bénéficié d'une bourse de 6 mois minimum en Allemagne afin de réaliser un projet de recherche ou de travail au sein d'un établissement d'enseignement supérieur, d'un institut de recherche extra-universitaire allemand, public ou reconnu par l'Etat allemand ou pour y réaliser un projet de travail dans une entreprise ou une institution relevant des domaines économique, administratif, culturel ou des médias.

    => contact : Lotta Resch — site web DAAD
  • Bourses de mobilité internationale de recherche : jeunes chercheu.r.se.s et doctorant.e.s

L’I-SITE ULNE lance un appel pour financer des mobilités internationales de recherche dans le but de renforcer le nombre de jeunes chercheu.r.se.s et doctorant.e.s en mobilité.

À destination des jeunes enseignants-chercheu.r.se.s et jeunes chercheu.r.se.s (moins de 5 ans en poste) et doctorant.e.s de ses membres fondateurs pour réaliser une mobilité internationale de recherche de minimum 1 mois dans un laboratoire d’une université étrangère dans le cadre de leur projet de recherche.

La mobilité doit être réalisée entre janvier et décembre 2020 et la bourse est de maximum 2 500€.

Les candidatures sont à soumettre avant le 9 décembre 2019 (11h, heure de Paris) via l’adresse mail

=> Pour plus d'information

  • Le Doctorat Européen

    => Un texte de la Communauté européenne en date du 23 juin 1993 a fixé comme suit les quatre conditions (non qualitatives) auxquelles doit répondre un doctorat passé dans l’un des pays de l’Union, conformément à la réglementation en vigueur dans ce pays, pour bénéficier de ce label…
  • Le réseau transfrontalier

    => Depuis 2008, un partenariat étroit a été noué avec les ED de Belgique francophone. Les formations respectives sont reconnues de part et d’autre de la frontière et certaines activités sont mutualisées (journées doctorales, séminaires disciplinaires et interdisciplinaires, Ecoles thématiques…).

Dans le cadre de ses activités scientifiques et culturelles, de leur diffusion et de leur valorisation, l’IFRA entend soutenir dans la mesure de ses moyens tant la production du savoir et sa traduction que sa mise en réseau et la mobilité des chercheurs indispensable à sa production.

=> Pour en savoir plus