Ce projet s’appuie à la fois sur les compétences mondialement reconnues de l’université de Lille-SS et de l’IRHiS (UMR 8529) dans l’histoire de l’Europe de Nord-Ouest, dans l’histoire urbaine et la culture matérielle et visuelle, ainsi que sur l’expertise du porteur du projet (C. Fletcher) dans l’application de l’analyse informatisé du discours médiéval.

Ayant fait l’objet d’une candidature à un appel « Consolidator Grant » de l’European Research Council (retenu pour l’entretien mais non pour la sélection finale) le soutien de l’université de Lille permettra de proposer ce projet dans une forme augmentée et améliorée à un appel Marie Curie ITN (International Training Networks), ANR PRCI (Projet de Recherche Collaborative International) ou ERC Advanced Grant. Il permettrait également de développer une collaboration appuyée avec l’université de Lille-Sciences et Technologies (CRIStAL–UMR 9189). Nous chercherons également à développer des collaborations en matière de linguistique de corpus et d’analyse de textes médiévaux avec les laboratoires CECILLE et ALITHILA de Lille-SHS.

I. La validation et développement d’un projet ERC par un réseau international

Le soutien de l’université de Lille « Internationalisation » permettra d’organiser trois rencontres visant à développer cette candidature européenne. Ils s’organiseront autour de trois thématiques distincts : « Pratiques politiques quotidiennes » (sept. 2017), « Images politiques quotidiennes » (mars/avril 2018) et « Langues politiques quotidiennes » (mars/avril 2019), dans la perspective d’un dépôt de candidatures aux fonds européens courant 2019.

Ces rencontres serviront à définir les priorités scientifiques du projet et de les situer dans l’état de l’art de la recherche sur la culture populaire (urbaine et rurale) et la culture politique, en Europe du Nord-Ouest et au-delà. Ils feront intervenir des chercheurs des universités britanniques, belges et allemandes avec lesquels le porteur du projet a déjà pris contact, notamment aux universités de Cambridge, Oxford, Birmingham, St Andrews et York (RU), d’Anvers, Gand, Louvain (KULeuven) et Bruxelles (VUB), et de Mainz, Bielefeld et Francfort. Ils feront intervenir à la fois des chercheurs expérimentés et des jeunes chercheurs (doctorants et docteurs récents).

II. Le développement d’une collaboration entre l’IRHiS (Lille-SHS) et CRIStAL (Lille-Sciences et Technologies)

Le porteur de projet a déjà travaillé sur l’application des outils du TAL en partenariat avec l’UPS 2259 (Cultures, Langues, Textes) du CNRS Villejuif. Le soutien de l’université de Lille permettra à la fois de développer cette méthodologie en le donnant une nouvelle dimension (base de données visuelle d’objets de la vie quotidienne) grâce à de nouvelles collaborations avec l’UMR CRIStAL (Lille-Sciences et Technologies).

III. De mener à bien une étude de faisabilité dans les archives municipales de Lille et de Mons, et de numériser des registres publiés des villes de Gand et de Coventry

Ce projet innove dans l’application des outils numériques à des documents et des objets longtemps considérés comme impossibles à analyser par ordinateur. Pour convaincre, il est nécessaire de faire preuve de faisabilité en menant à bien et en publiant des travaux préliminaires sur des objets qui seront considérés à plus grande échelle dans la candidature européenne. Le porteur du projet a déjà publié des résultats préliminaires sur des documents d’origine anglaise (voir références ci-dessous). Le soutien de l’université de Lille « Internationalisation » permettra de montrer l’efficacité de telles techniques appliqués à des registres de délibérations en langue française préservés à Lille et à Mons, et de faire des études plus approfondies des registres publiés en moyen néerlandais (Gand) et moyen anglais (Coventry), qui nécessitent un travail préalable de numérisation et d’étiquetage numérique. Il permettra également de mettre les premiers jalons d’une base de données d’objets trouvés, également étiquetées, en se basant d’abord sur les catégories d’objets définies par le site britannique Portable Antiquities Scheme.

  • 14-16 novembre 2018 — Colloque Objets politiques quotidiens du Moyen Âge à nos jours
    => programme

  • 21 septembre 2017 — Journée d'études Pratiques politiques quotidiennes (France, Angleterre, Pays-Bas,) au Moyen Âge et aujourd'hui
    => programme