Institut de Recherches Historiques du Septentrion

TIMES-US — Rémunérations et budgets-temps dans le textile en France de la fin du XVIIe siècle à la veille de la Première Guerre mondiale

Projet (2017-2022) financé par l'ANR

Porteur : Manuela Martini (ICT-EA3337, Paris Diderot-Paris)

Partenaires : Anne Montenach (TELEMME–UMR 7303, Aix-Marseille), Matthieu de Oliveira (IRHiS–UMR 8539, UdL), Anne Lhuissier (INRA ALISS)

=> Site

Le projet a pour but de reconstituer les rémunérations et les budgets temps des femmes et des hommes travaillant dans le textile pour quatre régions industrielles françaises (Lille, Paris, Lyon, Marseille) dans une perspective européenne et de longue durée, en réunissant en une seule équipe pluridisciplinaire des historiens des techniques, de l’économie et du travail, des spécialistes dans le traitement automatique des langues (TAL) et des sociologues spécialistes des monographies de famille. Le rôle des femmes dans le développement industriel est désormais largement reconnu aussi bien par les études sociologiques et économiques sur les pays en voie de développement que par l’historiographie sur la première industrialisation européenne.

Pourtant les données sur leurs rémunérations, leurs emplois du temps, leur travail domestique et celui des hommes travaillant dans les mêmes secteurs sont toujours lacunaires pour beaucoup de régions, et spécialement pour le France.

Afin de parvenir à une pleine compréhension du développement économique il est indispensable d’effectuer une évaluation de la quantité de travail rémunéré et non rémunéré des femmes et de la répartition du temps du travail dans les tâches domestiques entre hommes et femmes.

Le projet vise à recueillir des séries de données manquantes pour la France pour un secteur clé de la première industrialisation, le textile. Son but est d’établir des séries comparables sur la rémunération, les temps de travail et des salaires des hommes et des femmes à travers, d’une part, des sources classiques, archives d’entreprise et des corps de métier et, d’autre part, la mise en série de sources qualitatives permettant d’appréhender des mots et des actions de travail aussi bien dans les activités extra-domestiques que dans les activités domestiques.

En proposant un exercice jamais abordé jusqu’à présent pour la France, il vise à donner des clés pour comprendre le gender gap en analysant les mutations du travail et les usages du temps pendant la première industrialisation et s’inscrit dans le core des problématiques de l’ axe 3. Mutations du travail et de l’emploi, changement des organisations et du sous-axe « Femmes et hommes au travail : le défi de l’égalité professionnelle et la place du travail ».

Women's and men's remuneration and time budgets in the textile trades in France from the late 17th to the early 20th century

The Time-Us project aims to reconstruct the remuneration and time budgets of women and men working in the textile trades in four French industrial regions (Lille, Paris, Lyon, Marseille) in an European and long-term perspective, by bringing together a multidisciplinary team of technology, economic and labour historians, natural language processing (NLP) experts and sociologists specializing in Le Play’s families’ budgets.

The role of women in industrial development is now largely recognized in both sociological and economic studies on developing countries and the historiography of the first industrial revolution in Europe. Yet data on their remuneration, schedules and domestic work and that of men working in the same sectors remain deficient for many regions, especially for France.

A full understanding of economic development cannot be achieved without assessing the quantity of women’s paid and unpaid work, and the male/female distribution of time spent on domestic work. The Time-Us project aims to collect missing data for France in a key sector of the first industrial revolution: textiles. The goal is to create comparable series on the remuneration and time allocation of employed men and women through, first, classical sources and company and trade association archives, and second, the piecing together of a series of qualitative sources identifying words and actions associated with work in both domestic and non-domestic activities.

By proposing an exercise that has never been tackled for France to date, it aims to provide keys to understanding the gender gap by analyzing changes in work and time uses during the first industrialization process, and goes to the core of issues raised in the DEFI 8’s Axe 3. “Transformations in work and employment, organizational change” – and in the sub-areas “Family life/professional life balance and work time /social times” and “Women and men at work: the challenge of professional equality and the role of work”.

  • 27-28 mars 2017, Institut des Sciences de l'Homme, Lyon
    Journées d'études Travail des femmes, rémunérations et budgets familiaux dans le textile pendant la première industrialisation en France et dans l’Europe méditerranéenne. Définitions, outils et méthodes
    => Programme

 

=> pour en savoir plus