Institut de Recherches Historiques du Septentrion

Ressources de l'IRHiS

Historique

En 1909, l’Institut d’Histoire de l’Art de la faculté des Lettres, rue Auguste Angellier, comprenait, outre une salle de cours, une salle de démonstration pour les études d’esthétique expérimentale et de technique et pour les exercices pratiques d’art, une galerie d’exposition, un musée (moulages), un atelier de photographie pour les agrandissements, pour la confection des dispositifs sur verre.
Ce fonds photographique très riche composé de plaques de verre et de reproductions concernait l’histoire, l’histoire de l’art et l’archéologie et la plupart des documents date d’avant 1920.
Lors du déménagement de 1975, le musée a été démantelé et les documents photographiques (plaques de verre et reproductions papier) ont été sauvés de la destruction grâce à la vigilance de M. Roger Hanoune et Mme Lussien-Maisonneuve. Ils sont restés longtemps stockés tant bien que mal en bas d’un amphi et laissés à l’abandon.

La collection est aujourd’hui conservée dans un local spécifique.
Elle est constituée de 121 tiroirs contenant environ 15 972 plaques de verres, d’environ 10 000 photographies de formats divers collées sur cartons.
Quelques sondages, réalisés dans ces documents, par les laboratoires de recherche IRHiS et HALMA ont fait apparaître un grand nombre de documents très intéressants pour nos laboratoires :

o Le site de l’Acropole à Athènes avant 1920
o Les sites de Délos, Égine, Olympie, Paestum, Épidaure…
o Des églises, maisons, monuments de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie (Lille, Saint-Omer, Coucy, Amiens…)
o Des tableaux de l’École flamande, néerlandaise…

Cependant, pour rendre accessible aux chercheurs cette documentation photographique, il faut passer par des travaux préalables de nettoyage, sauvegarde, classement… C’est pourquoi nos deux laboratoires se sont unis pour mettre en valeur ce patrimoine commun.

Sauvetage de la collection

1. Nettoyage
La première phase a été nécessairement le nettoyage. Ces documents sont restés, plusieurs années, entassés dans des conditions déplorables et sans protection. Les plaques sont recouvertes d’une épaisse couche de poussière plus ou moins grasse. Les reproductions papier sont sensiblement dans le même état et ont en outre souffert d’humidité.

2. Inventaire et premier classement
Après le nettoyage, un inventaire et un premier tri ont été effectués. Celui-ci peut être relativement simplifié, car les plaques et une grande partie des reproductions ont gardé les étiquettes de référencement. Il s’agissait de faire un premier tri par type de documents (peinture, sculpture, archéologie, monument, objets divers…).

3. Numérisation partielle
Dans l’état actuel, il est utopique de songer à une numérisation totale de ce fonds. Par contre, les deux laboratoires IRHiS et HALMA souhaitaient numériser les documents les concernant plus directement (photos de site archéologiques, photos régionales…).

4. Indexation des documents numérisés
À ce stade de l’opération, nous envisageons la participation des chercheurs, des enseignants chercheurs, des ITA des deux laboratoires. Ils épauleraient un vacataire.
Ce projet a un intérêt scientifique certain :

o par la sauvegarde d’un patrimoine universitaire ancien important
o par la mise en valeur d’un certain nombre de ces documents
o par la mise à disposition aux chercheurs de ces documents

Il devrait être prolongé pour permettre de rendre tout le fonds accessible sous forme numérique. Il restera encore beaucoup de travail à faire sur le fonds concernant l’histoire de l’art, il comporte de nombreuses photographies sur l’architecture et la peinture françaises, mais aussi étrangère (Italie, Espagne…)
C’est une partie de ce fonds qui nous a permis de réaliser l'exposition La photographie au service des SHS : de la plaque photographique au CD-Rom, du 10 au 15 octobre 2005

Fonds "Histoire religieuse"

Ancienne bibliothèque du Centre d'Histoire des Religions

Dernièrement nous avons réintégré dans nos collections, l'ancienne bibliothèque du Centre d'Histoire des Religions.
Le fonds se constitue d'environ 500 titres d'ouvrages [Cote CHR] et de quelques revues anciennes et spécialisées comme Esprit

Il est en cours de reclassement

Fonds "Emmanuel Chadeau"

Emmanuel Chadeau, historien économiste renommé, faisait partie intégrale du Centre. Il nous a quitté prématurément. 

Un livre, rassemblant, outre bien sûr l'hommage traditionnel, une bibliographie exhaustive (livres, articles et contributions), la liste des travaux entrepris sous sa direction, une sélection d'articles importants et/ou difficilement accessibles et, des fragments ou cours inédits a été réalisé sous la direction de Marc de Ferrière, Jean-Paul Barrière ses collègues enseignants à l’Université et Jean-François Grevet, un de ses doctorants en fin de thèse. En outre, une partie de son fonds documentaire est déposée dans la bibliothèque. 

=> Catalogue

Fonds "Alain Derville"

Alain Derville a été pendant de nombreuses années professeur d'histoire médiévale à l'université de Lille 3. Il avait fait sa thèse sur Saint-Omer au Moyen Âge. Lorsqu'il est mort subitement, en avril 2002, il venait de mettre un point final au gros ouvrage auquel il avait consacré les dernières années de sa vie de travail et qu'il avait voulu intituler Quarante générations de Français face au sacré. Le travail qu'il a laissé a nécessité un gros travail de toilettage, il a été publié aux Presses du Septentrion en 2006 avec en sous-titre Essai d'histoire religieuse de la France (500-1500)
Suite à ce travail et grâce aux relations privilégiées nouées avec sa famille, son épouse Lucienne et ses filles Isabelle, Bettina et Barbara ont déposé dans notre laboratoire la bibliothèque et les archives d'Alain Derville. Nous les en remercions. 

Les documents viennent d'être rangés dans nos nouveaux locaux.

Un catalogage des livres et un inventaire des archives doivent être réalisés

Fonds "Jean-Pierre Florin"

Jean-Pierre Florin avait participé de façon très active au dernier volume édité par le CRHEN-O avec Bernard Ménager, sur Les parlementaires du Nord-Pas-de-Calais sous la IIIe République.
À son décès, la famille nous a confié les fiches de dépouillement, qu’il avait réuni sur l’histoire politique. 

L’inventaire reste à faire

Fonds "Alain-René Michel"

Alain-René Michel, maître de conférences habilité en histoire contemporaine, nous a quitté prématurément et brutalement le 2 juin 2006.
Ses axes de recherche étaient l'histoire politique et religieuse au XXe siècle en France, l'histoire du laïcat catholique en France. Il avait travaillé activement sur les militants des mouvements de jeunesse d’action catholique spécialisée (JAC, JOC), sur le catholicisme social et plus globalement sur l’engagement de ces militants de l’aile gauche du catholicisme français du XXe siècle et ses effets sur la société civile et écclésiale. 

Sa bibliothèque de recherche a rejoint le laboratoire de recherche, dont il était un membre actif. Nous espérons qu'elle servira aux futurs chercheurs en histoire religieuse.

Un catalogue des ouvrages sera réalisé dès que possible

Fonds "Cyril Robichez"

"Le comédien, qui avait fondé le Théâtre Populaire des Flandres s'est éteint à Lille à l'âge de 80 ans. Cet homme de passion et d'engagement fut un pionnier de l'action culturelle. Il a toujours affirmé le rôle social d'un artiste conscient de la région dans laquelle il évoluait. En créant en 1953, à Hénin, en plein pays minier, le Théâtre Populaire des Flandres (TPF), il mettait en pratique la "décentralisation" bien avant que le concept ne soit découvert dans les cabinets ministériels. Personnalité connue et reconnue des professionnels, Cyril Robichez était aussi apprécié pour son franc-parler et son expérience qu'il savait faire partager. Nombreux furent les jeunes comédiens venus rendre visite à cet "agitateur culturel" qui a, incontestablement, joué un rôle de pionnier" (La Voix du Nord - 18-19/02/2001)

Les archives de Cyril Robichez, créateur du Théâtre Populaire des Flandres (TPF) et précurseur en ce domaine comprend des archives et livres qui réjouiront les chercheurs spécialistes d'histoire culturelle t plus spécifiquement d'histoire théâtrale.

=> Inventaire

Fonds "Jean-Yves Guiomar"

Par une convention signée en décembre 2011 entre Jean-Yves Guiomar et notre laboratoire, Jean-Yves Guiomar remet l'ensemble des documents relatifs à ses travaux d'historien. Ces documents sont :

1) la totalité des ouvarges et articles qu'il a publiés et qui pourraient faire l'objet d'une demande de réédition (réserve faite des droits des éditeurs détenteurs de copyrights) ;
2) un certain nombre de textes inédits et divers documents (existant actuellement ou à venir) en rapport avec ces travaux d'historien et qui seraient susceptibles d'intéresser des chercheurs

La Bibliothèque Georges Lefebvre sera le lieu où ces documents sont déposés, enregistrés et porteurs de la marque "Fonds J.-Y. Guiomar"

L'inventaire des documents déposés est en cours .

Outil scientifique indispensable, les revues tiennent une grande place dans notre bibliothèque.

Vous trouverez la liste complète des revues (vivantes ou "mortes") conservées à la bibliothèque, avec l'inventaire de leurs collections.