21e Rendez-vous de Blois "La puissance des images"

Colloque

=> Programme

Interventions des membres de l'IRHiS

  • Jeudi 11 octobre
    => de 14h à 15h30
    L'image et son lieu
    > Table ronde / Salle des États Généraux, Château royal de Blois
    Les pouvoirs de l’image ne s’exercent qu’en des lieux : église, maison, palais, place publique, pour finir, musée. C’est dans et en fonction de son lieu que l’image est vue, appréciée adorée, crainte, retouchée, détruite, en un mot appropriée individuellement et collectivement par et pour les hommes.
    Modérateur : Jean-Claude SCHMITT, Directeur d’études à l’EHESS.
    Intervenants : Pierre-Olivier DITTMAR, Maître de conférences à l’EHESS, Rosa Maria DESSI, Professeure à l’Université de Nice, Thomas GOLSENNE, Professeur à l’Université de Lille.

  • Jeudi 11 octobre
    => de 16h à 17h30
    Europe : images en/sans partage
    > Table ronde / Petit amphi, INSA
    Carte blanche à la Maison de l’histoire européenne.
    Est-il possible de composer une image unifiée du passé de l’Europe ? L’histoire du continent n’est-elle pas divisée par des lignes de partage irréconciliables (l’Islam, les fractures nord-sud ou est-ouest, le communisme) ?
    Modératrice : Chantal KESTELOOT, Responsable « Histoire publique » au Centre d’Etudes Guerre et Sociétés contemporaines/Archives de l’État.
    Intervenants : Roman KRAKOVSKY, Maître de conférences à l’Université de Genève, Thomas SERRIER, Professeur d’histoire et civilisation allemande contemporaine à l’Université de Lille, John TOLAN, Professeur d’histoire à l’Université de Nantes, membre de l’Academia Europæa, Marcello VERGA, Professeur d’histoire à l’Université de Florence, directeur de l’Istituto di Storia dell’Europa Mediterranea
    (CNR, Italie).

  • Vendredi 12 octobre
    => de 11h à 12h30
    La belle image de l'industrie. Les paysages de l'industrialisation
    > Table ronde/ Petit amphi, INSA
    Carte blanche à l’Institut de la Gestion Publique et du Développement Économique et au Comité pour l’histoire économique et financière de la France.
    Des spécialistes de l’industrialisation commentent des photos, plans, estampes inédits témoignant de l’emprise de l’industrie sur les espaces ruraux et urbains et des stratégies déployées pour la dissimuler depuis le XIXe siècle.
    Modératrice : Béatrice TOUCHELAY, Professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Lille.
    Intervenants : Olivier DEFÊCHEREUX, Attaché, responsable de projets au Dépt d’études des sites
    industriels à réhabiliter du Centre d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Liège, Arnaud PÉTERS, Docteur en histoire, responsable de projets du Dépt d’études des sites industriels à réhabiliter du Centre d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Liège, Gersende PIERNAS, Chargée d’études documentaires, responsable du dépt. Archives d’entreprises aux Archives nationales du monde du travail, Kévin TROCH, Chercheur associé en histoire au Pôle de l’histoire et de la sociologie environnementales de l’Université de Namur.

  • Vendredi 12 octobre
    => de 11h45 à 13h15
    Mâles images, masculinités, virilités et misogynie
    > Table ronde / Salle Lavoisier, Conseil départemental
    Carte blanche à Mnémosyne – Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre
    Depuis les vases grecs jusqu’aux bandes dessinées, des spécialistes des quatre périodes de l’Histoire analysent quels sont les référents normatifs : virilité, domination, misogynie...
    De ces «”mâles en images” », ils dégagent une grammaire du genre.
    Modérateur : Louis-Pascal JACQUEMOND, Historien, Inspecteur d’Académie (H), Enseignant à Sciences Po Paris.
    Intervenants : Aurore CHÉRY, Chercheuse associée au LARHRA à l’Université Jean Moulin Lyon
    III, Sylvain LESAGE, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Lille - IRHiS associé à l’UMR 8529, François LISSARAGUE, Directeur d’études émérite à l’EHESS Paris, membre du Conseil Scientifique des RVH, Chloé MAILLET, Enseignante à l’ESBA d’Angers, docteure de l’EHESS.

  • Vendredi 12 octobre
    => de 16h15 a 17h45
    Quand voir c'est faire
    > Table ronde / Amphi 2, site Chocolaterie de l'IUT
    Carte blanche à l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion de l’Université de Lille.
    Quelle est la voie des historiens au sein du « tournant visuel » déclaré ? Face à des objets et des phénomènes surprenants (machines à voir, images animées, viralité...), l’approche microhistorique
    s’impose et devient une anthropologie du visuel.
    Modérateur : Gil BARTHOLEYNS, Maître de conférences à l’Université de Lille.
    Intervenants : Thomas BEAUFILS, Maître de conférences à l’Université de Lille, Manuel CHARPY, Chargé de recherches au CNRS, Thomas GOLSENNE, Maître de conférences à l’Université  de Lille, Sylvain LESAGE, Maître de conférences à l’Université de Lille.

  • Samedi 13 octobre
    => de 11h30 à 13h
    Histoire et bande dessinée : perspectives de la jeune recherche
    > Table ronde / Salle TOM-TOM et NANA, maison de la BD
    Proposée par La Brèche, jeune recherche en bande dessinée
    Le succès de librairie de La Balade nationale l’a rappelé”: la bande dessinée est un des chantiers les plus neufs qui s’ouvrent aux historien·ne·s. Cette table ronde présente une mise au point ographique sur les rapports entre histoire et bande dessinée.
    Modérateur : Sylvain LESAGE, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lille
    Intervenants : Jessica KOHN, professeure agrégée d’histoire, docteure et chercheuse en histoire contemporaine, enseignante dans le secondaire, Benjamin CARACO, conservateur des bibliothèques à l’université de Strasbourg, docteur en histoire contemporaine, Julie DEMANGE, archiviste à la BDIC, doctorante en histoire contemporaine, Centre d’histoire sociale du XXe siècle à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Isabelle DELORME, professeure agrégée d’histoire, docteure en histoire contemporaine, enseignante à l’Institut d’Études Politiques de Paris.

  • Samedi 13 octobre
    => de 16h à 17h30
    France-Allemagne. Quel enseignement de l'histoire pour l'Europe ?
    > Table ronde / Amphi 1, site Chocolaterie de l'IUT
    Proposée par l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG)
    La relation à l’histoire et les critères d’un bon enseignement sont définis différemment de part et d’autre du Rhin. Au travers de l’image des rencontres franco-allemandes dans les manuels scolaires” ; des historiens allemands et français explorent de nouveaux chemins afin de construire un enseignement de l’histoire pour l’Europe.
    Modérateur : Marc CHARBONNIER, secrétaire général adjoint de l’APHG, rédacteur en chef adjoint de
    la revue Historiens & Géographes, professeur d’Histoire-Géographie en lycée
    Intervenants : Rainer BENDICK, docteur en histoire et conseiller pédagogique du Service pour l’Entretien des Sépultures Militaires Allemandes – SESMA (Association régionale de Brunswick), Nicolas
    CHARLES, professeur agrégé d’Histoire-Géographie au collège de Monthermé (Ardennes). Doctorant à
    l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Membre de l’APHG, Thomas SERRIER, maître de conférences à l’Université de Lille

  • Samedi 13 octobre
    => de 14h à 15h30
    La puissance des cartes ? Pratiques géographiques en Afrique occidentale et dans le nord de la péninsule indochinoise au XIXe siècle
    > Table ronde – amphi vert, campus de la CCI
    Carte blanche aux éditions de la Sorbonne
    Le pouvoir des cartes, les explorations au service de la conquête coloniale, la cartographie comme instrument de la domination européenne, telles sont les idées largement répandues auxquelles ces deux ouvrages souhaitent répondre, à partir des terrains africain et sud-est asiatique.
    Modérateur: Pierre SINGARAVÉLOU, professeur à l’Université Paris 1.
    Intervenantes: Marie DE RUGY, post-doctorante à l’Université de Cambridge (Angleterre), Isabelle SURUN, professeure à l’Université de Lille.

  • Dimanche 14 octobre
    => de 15h30 à 16h30
    Europe, Europes, ou l'Europe par ses mémoires : combien de représentations ?
    > Communication / Salle du Bourgneuf, Conseil départemental
    Proposé par l’association Europe Ensemble.
    À l’instar de l’ouvrage EUROPA. Notre histoire (Les Arènes, 2017), interrogeons l’Europe à travers ses représentations, ses utopies, ses trous noirs, pour répondre à la question” : nos représentations du passé sont-elles partagées”?Au sens de”«”communes”» ou «”divisées”»”? Et sont-elles partageables”?
    Intervenant : Thomas SERRIER, professeur à l’université de Lille / Institut d’études avancées de Nantes