Institut de Recherches Historiques du Septentrion

Prix et récompences obtenus

Chercheurs et Enseignants-Chercheurs

  • Jérôme Jambu reçoit, le 13 mars 2020 à Barcelone, le prix Javier Conde Garriga 2019 délivré chaque année "au meilleur ouvrage de numismatique espagnole" par l'Asociacion Numismatica Espanola pour son livre Trésors monétaires XXVIII. Trésors de monnaies espagnoles dans les France des XVIIe et XVIIIe siècles, Éditions de la BnF, 2019.
  • Jérôme Jambu reçoit l'Éric P. Newman Research Fellowship 2020 délivré par la prestigieuse American Numismatic Society pour l'assister dans les recherches de son mémoire inédit d'HDR (Monnaies et moyens de paiement dans les îles de l'Amérique française. Petites Antilles, 1627-1848). À ce titre, il se rendra comme Visiting Scholar à New York en juin et juillet pour animer le Summer Seminar traditionnel (une institution depuis les années 50).
  • Sophie Mouquin reçoit de l'Académie Française le prix Eugène Carrière pour son ouvrage Versailles en ses marbres, politique royales et marbriers du roi, Paris, Arthéna, 2018 (ouvrage déjà récompensé, en 2018, par le prix du Livre d'Art du SNA (Syndicat National des Antiquaires et en 2019 par la Médaille Gobert de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres)
  • Jean-Baptiste Santamaria reçoit le prix de la Dame à la Licorne Amis du musée de Cluny pour Le secret du prince. Gouverner par le secret (France, Bourgogne, XIIIe-XVe siècles), Ceyzérieu, Champ Vallon
  • Bertrand Schnerb reçoit la Médaille de La Fons-Mélicocq de L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres pour son ouvrage La noblesse au service du prince. Les Saveuse : un hostel noble de Picardie au temps de l’État bourguignon (v. 1380-v. 1490), Turnhout, Brepols, 2018 (coll. Burgundica, XXVII)

Doctorants et Docteurs

  • Carole Blumenfeld a obtenu le 19e prix SNA du livre d’art attribué le 13 juin 2019 pour son ouvrage tiré de sa thèse Marguerite Gérard, 1761-1837 (Éd. Gourcuff Gradenigu)
  • Julien Rycx a obtenu le prix Ludovic Marcos de la Recherche maçonnique 2018 pour le meilleur Master 2 décerné par l'Institut d’Études et de Recherches Maçonniques (IDERM), remis le 23 juin 2018, au siège du Grand Orient de France, 16 rue Cadet, 75009 Paris.
  • Samuel Gras, docteur IRHiS, lauréat pour le prix de thèse 2016 de l'ED, décerné en novembre 2018.
    Prix de thèse de l'École Doctorale des Sciences Humaines et Sociales (ED SHS 2015-2016) vient d'être décerné à Samuel Gras pour sa thèse intitulée La vallée de la Loire à l’époque de Jean Fouquet : la carrière de trois enlumineurs actifs entre 1460 et 1480, soutenue en novembre 2016 sous la direction d'Anne-Marie Legaré.
           Cette distinction s'ajoute à la bourse de recherche postdoctorale qu'il a obtenue de la fondation CEEH (Centro de Estudios Europa Hispánica), fondation privée indépendante des pouvoirs publics qui promeut des initiatives culturelles en faveur de l’hispanisme international et de l’excellence académique.
    Samuel
    travaille en ce moment à la rédaction du catalogue exhaustif de près de cent-cinquante manuscrits enluminés d’origine française et flamande conservés à la Biblioteca Nacional de España (BNE, Madrid), en collaboration avec M. Javier Docampo, directeur du département des manuscrits et incunables.
           Le Tome I : Manuscritos de origen francés y flamenco, sera le support d’une exposition prévue pour le printemps 2020 intitulée Luces del norte: manuscritos iluminados de origen francés y flamenco de la Biblioteca Nacional de España, dont Samuel codirige le commissariat avec M. Docampo.
           Ce sera l’occasion de présenter au grand public un fonds encore méconnu qui est l’un des joyaux de l’établissement.