Archives

Axes de recherche 2015-2019

  • Le premier programme est centré sur les Cultures visuelles et matérielles.
    L’IRHiS qui  tient désormais une place de leadership en France sur la thématique des Visual Studies entend être, pour les années 2015-2019, le pôle majeur qui structure la recherche dans ce domaine en y adossant également une forte orientation en direction des cultures matérielles, axe de recherche en plein épanouissement en France, en Europe comme dans le monde anglo-américain.

    • Responsables : Gil Bartholeyns, Manuel Charpy

  • Le second programme intitulé Arts et mémoires en Europe du Nord s’appuie sur la forte tradition d’expertise, de formation et la défense de spécificité de l’histoire de l’art dans le domaine de l’image/livre, du marché de l’art et de la muséographie.
    Construit à partir de l’espace septentrional entendu comme espace de recherche et comme réseau de chercheurs, cet axe se veut aussi une réflexion sur les échanges intra-européens et leurs frontières, les circulations d’œuvres d’artistes, de pratiques artistiques (arts décoratifs, architecture, apprentissage), ou encore sur l’usage de nouveaux outils (humanités numériques).

    • Responsables : Anne-Marie Legaré, Chang Ming Peng

  • Le troisième programme est centré sur les thématiques de la Guerre, de la sécurité, de l’ordre et du désordre publics, entendus comme des mouvements sociaux et culturels qui transgressent les normes.
    Fort de deux ANR dans le précédent contrat, porté par une nouvelle ANR, ce programme entend conserver son ancrage « révolutionnaire • porté par l’ancien axe transversal Réformes et révolutions, incluant les mutations spatiales, juridiques, politiques et sociales qui s’y rattachent. La perspective multiscalaire déjà très présente dans les recherches antérieures « du local aux Empires » devra structurer les nouveaux chantiers que ce programme se propose d’identifier et d’approfondir : histoire des normes et de leur transgression, histoire des mobilités et des interactions en lien avec les situations de conflit.

    • Responsables : Catherine Denys, Hervé Leuwers

  • Le dernier et quatrième programme, sous le vocable Innovations, réunit des thématiques déjà à l’œuvre et clairement individualisées sur la construction des savoirs économiques (l’innovation comptable, les brevets d’invention, les recherches sur les politiques publiques) en adéquation avec les réflexions portées par les collectivités et les programmes de recherche européens. Il est aussi le lieu d’incubation des nouveaux projets. Ceux-ci semblent actuellement s’orienter vers une approche par la santé, le care, l’environnement.

    • Responsables : Gabriel Galvez-Behar, Élodie Lecuppre-Desjardins

  • The first programme focuses on Visual and Material Studies.
    IRHiS, a French leader in visual studies, intends to be the major research centre in this field over the period 2015-19.  Integral to this ambition is a firm commitment to the study of material cultures, a thriving research area in France, Europe and the English-speaking world.
  • Arts and Heritage in Northern Europe, the second programme, upholds a strong tradition of  expertise and education in art history, allied to a vigorous defence of its status as a specific discipline in the domains of the visual arts and publishing, the art market and museography.
    Though its Northern European base is seen as the core of the research network, its field of study extends to intra-European exchanges and frontiers, the circulation of artworks and of artistic practices (decorative arts, architecture, and apprenticeship) and the use of new technologies (digital humanities).
  • The third programme focuses on the themes of War, Security, Public Order and Disorder, all interpreted as transgressive social and cultural phenomena.
    Having added a third ANR research grant to the two carried over from the previous funding round, this programme remains firmly rooted in the “revolutionary” conception of the former interdisciplinary research unit, Réformes et Révolutions, including its focus on spatial, legal, political and social change.
    The multiscalar perspective that was already of structural importance in past research work, notably in the project “Du local aux Empires”, is to be brought to bear in the new domains which this programme aims to identify and to explore: the history of norms and their transgression, the history of mobility and interaction in situations of conflict.
  • The fourth and final programme, called Innovations, draws together several established and clearly defined fields of study related to the construction of knowledge economies (accounting innovations, patents, research on public policy in line with the observations emanating from European groupings and research programmes).
    This programme is also home to the development of the research centre’s newest projects. Its most recent work investigates topics related to health, care and the environment.