Les séminaires du mardi "Histoires d’objets"

Séminaire

Du 7 novembre 2023 au 9 avril 2024
Samme de séminaire de l'IRHiS (A1.152)
Université de Lille — Campus du Pont-de-Bois - Villeneuve d'Ascq

Les séminaires du mardi de l’IRHiS se déclinent en deux types de séance : six rendez-vous thématiques consacrés aux Histoires d’objets et trois sessions dédiées aux Actualités de la recherche au sein du laboratoire.
Les séances Histoires d’objets invitent des chercheuses et chercheurs issus d’horizons disciplinaires variés à venir exposer leur travail sur un ou plusieurs objets, qu’il s’agisse d’un corpus constitué par eux ou d’une collection précise. Histoire, histoire de l’art, archéologie, littérature, archivistique, muséographie... autant de disciplines qui se conjuguent pour faire des artefacts – et même des éco- et naturefacts – un sujet de dialogue méthodologique particulièrement fécond. Spécialistes de périodes allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine, héritiers du Material Turn, de la culture matérielle, des Visual Studies, etc., les intervenants présenteront leurs questionnements, leurs méthodes et leurs résultats.
Comment travailler sur un ou plusieurs objets ? Passer par l’objet déplace-t-il la démarche intellectuelle de recherche ? Si les objets peuvent être pensés comme des « choses » chargées de sens, de symboles et de significations, ils peuvent également être liés à des fonctions autant ponctuelles que plurielles, autant extraordinaires que communes. En présentant tout à la fois des contextes de création, de production, de commercialisation, d’abandon, de réutilisation, de restauration et de présentation au public, le séminaire éclairera les cycles de vie d’objets très différents les uns des autres.
Les sessions Actualités de la recherche, quant à elles, mettent en lumière des travaux réalisés par des membres de l’Institut de recherches historiques du Septentrion. Projets ANR, IUF, ERC, menés dans le cadre d’une délégation, pour une Habilitation à Diriger des Recherches, etc., autant de contextes fertiles à la production intellectuelle qui seront au coeur de trois séances. Qu’il s’agisse de spécialistes d’Histoire ou d’Histoire de l’Art, les chercheuses et chercheurs pourront présenter leur projet, mûri ou juste débuté, à la fois en exposant les aspects scientifiques (historiographie, problématique, etc.) et les aspects techniques (montage de dossier, APP, etc.).

Organisé par Élise Baillieul, Sylvain Lesage, Marjorie Meiss, Mathieu Vivas

=> Programme

-----------------------------

12 mars 24, 17h — Histoires d'objets

Romain Thomas (INHA, Paris Nanterre), Le projet AORUM : recherches interdiscipliainres autour d’un matériau pictural

Le projet AORUM est un projet interdisciplinaire (histoire de l’art, histoire etphysico-chimie des techniques picturales, optique) qui s’attache à étudier l’or en tant que matériau pictural dans les pratiques artistiques en Europe occidentale, aux xvie et xviie siècles. Ses objectifs sont de sortir de l’ombre ce corpus d’oeuvres utilisant l’or, largement ignoré ; de l’exploiter selon les questionnements fondamentaux de l’histoire de l’art (iconographie, histoire sociale, histoire du goût…) ; d’étudier aussi, dans une démarche interdisciplinaire (histoire matérielle de l’art/Technical art history-physico chimie des matériaux du patrimoine), l’histoire des techniques de mise en œuvre de l’or ; d’analyser les propriétés  optiques des dorures et les dispositifs historiques de présentation des œuvres et des effets qu’elles génèrent par le jeu des surfaces lumineuses.


X Facebook